Programme

8h30 : Accueil

9h00 : Mot de bienvenue, par Guillaume Gronier (CRP Henri Tudor, association FLUPA)

9h15 : Enquête FGTB sur le bien-être au travail et le technostress, par Caroline Verdoot (FGTB)

À l’occasion de la journée internationale pour la santé et la sécurité au travail la FGTB (Fédération Générale du Travail de Belgique) a interrogé 1.760 travailleurs pour savoir si les machines et moyens de communications représentent une avancée ou un recul dans la qualité de leur vie. Il en ressort que l’utilisation des outils de communication est massive dans tous les milieux de travail et que les machines définissent souvent partiellement ou totalement le rythme du travail des travailleurs. Les conséquences au niveau de la santé physique et psycho-sociale ne sont pas anodines. Pour les travailleurs interrogés, les moyens de communication sont vécus comme un instrument de contrôle et débouchent sur une intrusion de plus en plus grande de la vie professionnelle dans la vie privée. Cette situation devient préoccupante car elle augmente la pression et le stress ressenti par les travailleurs.

9h45 : Tension et stress au travail : les nouvelles prises en charge thérapeutiques, par Claude Berghmans (Eurofoil)

10h15 : Usage d’Internet, pratiques managériales innovantes et performance des salariés, par Ludivine Martin (CEPS)

Dans le contexte de l’avènement de la société de la connaissance, la diffusion des technologies de l’information et de la communication (TIC) associée aux nouveaux modèles de travail (tels que la décentralisation de la prise de décision ou le travail en équipe) permettent d’accroître la performance des entreprises. Le problème économique majeur pour les entreprises, dans ce contexte, est de fournir un environnement de travail motivant favorisant le bien être et la performance de leurs salariés. La présentation visera à donner un éclairage récent sur le thème des TIC, pratiques managériales innovantes en lien avec le bien-être au travail et la performance des salariés. Pour cela, le Dr. Ludivine Martin nous présentera les principaux résultats mis en évidence par ses travaux de recherche.

10h45 : Session « questions au public »

10h50 : Pause

11h20 : Pause et travail. Comment (bien) décrocher des outils modernes et de leur addiction, par Vincent Grosjean (INRS)

Le pendant opposé au stress au travail, c’est en partie l’art de décrocher (du téléphone, de la messagerie). La pause, ses bienfaits, ses conditions ont été un peu étudiés. Que peut-on dire au regard des sciences cognitives ? Quelles en sont les bénéfices pour l’individu et pour le collectif ?

11h50 : Les évolutions technologiques améliorent le travail… sous condition par Aline Dronne (ARACT Lorraine)

Les Nouvelles Technologies  –  smartphones, Internet, mails… et autres technologies : outils nomades, géolocalisation –  sont utilisées par les deux tiers de la population active. Elles sont développées dans le but de faciliter la vie personnelle et professionnelle. Le problème des nouvelles technologies viendrait de leur usage actuel qui, selon le rapport « l’impact des technologies de l’information et de communication sur les conditions de travail » (DGT, 2012) du Centre d’Analyse Stratégique, peuvent générer « une augmentation du rythme et de l’intensité du travail » et amplifier le phénomène de stress au travail et hors travail.

12h20 : Les pratiques et les formes de déconnexion aux TICs au travail : de nouvelles formes de réappropriation et de régulation des usages des TICs? par Moustafa Zouinar (Orange)

12h50 : Session « questions au public »

12h55 : Déjeuner (buffet déjeunatoire)

14h00 : TIC: use it or lose… yourself, par Patrizia Thiry et Christiane Reckinger (ASTF)

14h30 : Le bien-être au travail est-il un facteur de performance organisationnelle? par Nathalie Delobbe (Louvain School of Management)

15h00 : Wifi et santé, par Ralph Baden (Ministère de la Santé du Grand Duché de Luxembourg)

Exposition aux champs électromagnétiques de hautes fréquences (WiFi, …). Quels sont les effets de santé potentiels des champs électromagnétiques émis par les Wifi, téléphones sans fil ? Est-ce que les valeurs limites existantes sont suffisantes ? Quelles sont les expositions habituelles ? Comment peut-on réduire l’exposition tout en maintenant les systèmes de communication fonctionnels ? Les différentes questions seront illustrées à l’aide d’exemples concrets résultant des analyses et mesurages effectués sur le terrain par la Division de la Santé au Travail.

15h30 : Session « questions au public »

15h45 : Pause

16h15 : Table ronde

Plusieurs sujets relatifs au Technostress seront débattus avec les intervenants de la journée. Le public aura également l’occasion de poser les questions qui le préoccupent.

17h00 : Mot de clôture

17h15 : Fin de la journée


NB : Ce programme provisoire peut subir encore quelques modifications mineures. Merci de votre compréhension.

A propos des sessions « questions au public » : au cours de cette journée, le public sera invité à s’exprimer en répondant à plusieurs sessions de questions relatives à son propre bien-être au travail. Pour se faire, un système de vote individuel lui sera proposé.